PUCON : arrivée

En route pour Pucon! On sait pas trop ce qu’on va faire là-bas, d’ailleurs on ne sait pas trop pourquoi on a choisi d’aller là-bas en premier. Mais bon nous voilà donc arrivés fraichement de 12 heures de trajet Valpo-Pucon au petit matin. Passer le long du lac Villarrica avec le soleil levant n’a pas de prix, on est éblouis ! Au terminal, vers les 8h45 on se fait déjà alpaguer par des loueurs en quête de touristes homeless… (Ce n’est pas la bonne saison pour eux apparemment, ils ont faims !) Nous choisissons une petite auberge de jeunesse, tout près du centre-ville et des terminaux de bus, où une jeune américaine qui travaille pour l’hostal nous conseille de faire une randonnée au Parque El Cani.

SANCTUARIO EL CANI : mysticité et esthétisme

En vérité il s’appelle « Sanctuario El Cani »… c’est un peu mystique, d’autant que les balises qui marquent le chemin sont des totems en bois, c’est toute une ambiance !  Le micro que nous prenons pour y aller nous dépose au milieu d’une nationale, avec une toute petite pancarte indiquant le parc. On n’est pas trop rassurés, on se dit que finalement on aurait pu faire autre chose au lieu de venir se perdre dans un parc miteux. Non, il ne payait pas de mine au début ce petit parc. Mais ce fut certainement une des plus belles randos qu’on ait fait. Une première approche très raide dans une forêt qui ressemble pas mal aux forêts françaises (feuillus surtout). On arrive sur un grand plateau, avec une végétation dense, de bambous et arbres centenaires ! Et quelques petits lacs qui ont survécut au passage de l'été.

DSCN0554

DSCN0575

DSCN0617

Et puis une seconde montée, et on arrive au sommet… Vue sur des petits lacs (qui s’apparentent plutôt à des flaques à cette période comme c’est la fin de l’été), et puis aussi sur 4 volcans… COOL, on est contents ! On pique un somme au sommet, fatigués d’avoir si peu dormi dans le bus et d’avoir d’emblée attaqué par une rando aussi physique sans nous y être préparés mentalement…

DSCN0598

DSCN0608

Après une longue descente, on rentre en stop sans attendre le bus.

Cette balade a été l’occasion de nous familiariser avec l’Araucaria. De loin il pourrait se confondre avec un pin, et de près avec un cactus… Etrange mélange n’est-ce pas ! Cet arbre est un fossile vivant, car l’espèce a connu les dinosaures, et certains spécimens dépassent les 2000 ans. (ils ont dû voir la vierge ceux-là !)

 

DSCN0578

PARQUE HUERQUEHUE : des eaux glaciales glacières

Pour notre second jour à Pucon, nous choisissons le Parc Huerquehue, connu pour ses lacs aux eaux claires. Petite balade de santé cette fois comparé à celle d’hier, où j’en ai bavé ! Mais les paysages n’en sont pas moins moins époustouflants. Nous apercevons toujours le cratère fumant du volcan Villarica au loin, que c’est beau et impressionnant !

DSCN0639

Une fois en haut, nous mangeons à l’écart de la foule, dans un petit coin tranquille au bord du Lago del Toro, avec une bande sympathique de français en tour du monde. Un petit plongeon dans le lac (environ 14 ° je dirais), « parce que sinon ce n’est pas rigolo », eh oui je l’aurais certainement regretté si je ne l’avais pas fait ! 

DSCN0676

DSCN0652

DSCN0658

 

 

 

La balade à cheval du troisième jour, organisée par un centre où les accompagnateurs sont tous allemands, n’est pas de tout repos, quasiment 4h de cheval, j’ai mal au *** pendant plusieurs jours... Mais franchement, ça valait la peine, car les chevaux sont dressés « au poil », obéissent au doigt et à l’œil, c’est un vrai bonheur.

DSCN0705

Et pour terminer en beauté ce passage à Pucon, nous allons regarder le coucher de soleil dans le baie, vers le petit port...

DSCN0687